19 juin 2006

Ampop, My Delusions (2006)

Bjork a ouvert la voie il y a plus de dix ans et depuis, l’Islande nous réserve de belles surprises discographiques. On a connu Bang Gang, Sigur Ros, Mum et voilà qu’en 2006, Ampop, trio fortement plébiscité à Reykjavik, sort au grand jour et se positionne directement entre un disque de Travis et un disque de Coldplay. A priori, tout est là pour ravir l’amateur de mélodies épurées, de chansons romantiques et de pop passionnée. Pas de chichis, ni de crises d’exubérance, Ampop contourne le cliché Keane mais s’empare du bon filon... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juin 2006

Barth, Under The Trampoline (2006)

Ceux qui le comparent à Beck n’ont pas forcément tort. Délires bricolo, humour quatorzième degré, arrangements percutants (« The Last Wig »), chansons pop sucrées, la musique de Barth rassemble tous les ingrédients pour assouvir l’appétit du fan de pop anglaise. Pas très loin de Supergrass sur la valse « Miss Glacee », on tombe littéralement amoureux de ce « Guerre Du Plomb A Bourg-Fidele » qui ajoute le rythme qu’il faut, pile poil au bon moment après la douche psyché lactée de « Coralie, Donne Les Cigarettes A Papa » (palme... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2006

Major Deluxe, Skyline Society (2006)

On pourrait aller très vite en besogne, écrire quelques lignes sur une énième production du plat pays, se laisser guider par les quelques expériences passées avec les flamands de dEUS ou les wallons de Ghinzu. Justement, l’erreur serait d’être pris en étau par ces deux poids lourds du rock belge. D’emblée, à l’écoute du premier opus de Major Deluxe, on est à quelques centaines de bornes de ce que l’on pouvait imaginer. Pop douce à l’intonation mélodique d’un Kingsbury Manx, avec une dose moindre de narcoleptiques («... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2006

Adem, Love And Other Planets (2006)

Il est évident que depuis l’avènement de Franz Ferdinand et autres Artic Monkeys, les nouvelles sorties de l’écurie Domino sont attendues comme le premier but de l’équipe d’Angleterre à la prochaine coupe du monde de foot. Très loin de prétendre à l’énorme succès de ces derniers, Adem Ilhan sort un deuxième album intitulé « Love And Other Planets ». Pop douce, orfèvre dans l’art d’arranger ses chansons,  le londonien est un artiste touche à tout que l’on place volontiers à côté de Gomez (le lien de parenté est évident sur... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 11:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 mai 2006

Grandaddy, Just Like The Fambly Cat (2006)

Just Like The Fambly Cat ou plutôt juste comme le chat… Fambly. Mais qui est donc ce chat ? Est-ce Grandaddy ? S’agissant du nouvel et dernier album (officiellement, la séparation du groupe a été annoncée par Jason Lytle au mois de janvier) des bûcherons, on espère un chant du cygne de toute beauté. Dès l’ouverture du disque, sur « Jeez Louise », on retrouve ce qui fait le charme du combo californien : une power pop aiguisée, mélodique avec toujours cette pointe de folie émanant de bidouillages de pédales d’effets ou autres... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2006

Howe Gelb, ‘Sno Angel Like You (2006)

Avant de clamer haut et fort un « Oh, oui » bien mérité au nouvel opus de l’américain, il est bon de rappeler le passé musical déjà bien touffu de ce musicien au patronyme plutôt curieux. Membre actif et fondateur de Giant Sand (projet formé au début des années 80 autour duquel ont gravité de nombreux artistes comme Joey Burns ou John Convertino de Calexico), Howe Gelb ne développe pas une musique ovni qui viendrait secouer les européens que nous sommes. Profondément ancrée dans la culture de l’homme, on retrouve une americana... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2006

Calexico, Garden Ruin (2006)

La dernière fois que l’on avait entendu parler de Calexico sur disque, c’était il y a à peine six mois, Joey Burns et ses complices contribuaient alors aux arrangements d’un sept titres sur le projet bluesy folk de Sam Beam, Iron and Wine. Intitulé « In The Reins », cet effort bien qu’intéressant n’a eu qu’un effet, aiguiser notre appétit et préparer nos oreilles à la prochaine livraison des arizoniens. « Garden Ruin » est l’un des albums attendus de ce début de printemps et pour cause, il vient succéder à leur excellent album... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 01:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 avril 2006

The Kooks, Inside In / Inside Out (2006)

Dès les premières notes du premier album de ce jeune groupe anglais (même pas  vingt ans), rien de bien exceptionnel mais une intro à la guitare acoustique pas déplaisante («  Seaside ») qui nous prépare à une suite qui risque de s’avérer plus rentre dedans si l’on se tient à l’argumentaire promo émanant du label.  Alors oui, « See The World » pourrait marcher sur les plats de bande du phénomène Arctic Monkeys, mais la revendication est autre, chez les Kooks, c’est plutôt la pop de Supergrass période « I Should Coco... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 18:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 mars 2006

Adam Green, Jacket Full Of Danger (2006)

Il est loin le temps où Adam Green déboulait, tel un chien fou travesti, avec son groupe, les Moldy Peaches. Il est loin le temps où notre homme ne se préoccupait pas de la production, bidouillait dans son coin et sortait des œuvres désopilantes qui disait fuck aux conventions. Nous sommes en 2006, après Adam le Déjanté et Adam le Bidouilleur, voici Adam le Mûr, troisième du nom. Le new-yorkais revient avec quinze nouveaux morceaux qui ressemblent  fort à ces pierres gemmes qu’il nous offrait l’an passé (« Gemstones... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2006

Monsieur Gainsbourg Revisited (2006)

Il y a 15 ans, le 2 mars 1991, disparaissait Serge Gainsbourg. Cet homme à tête de chou qui maniait la langue française avec une telle agilité, une telle élégance et surtout une telle intelligence. Un black trombone énorme serait de rigueur pour rassembler tous ses textes ainsi qu'un bon scenic railway pour embarquer Melody, Marylou, Lola, Samantha etc etc. Pour la première fois depuis longtemps, après des années d’overdose de best of et autres compilations, un vrai projet Gainsbourg se retrouve dans les bacs. « Monsieur... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]