10 juin 2005

TAHITI 80, l'interview - 2 juin 2005

       Jeudi 2 juin, Arrivée sur les lieux. La Maroquinerie et son back stage où lesTahiti 80 ont l’air de se détendre juste avant le concert de ce soir. Heureux de présenter leur nouvel album Fosbury, ils nous expliquent le processus de création de l’album et nous mettent en bouche juste avant un live qui s’annonce triomphale. Méderic (guitariste),  Xavier  (chanteur),  Pédro (bassiste)  répondent à mes questions. La première surprise de votre nouvel album Fosbury, c’est ce... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 17:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 juin 2005

Metric, concert à La Marquinerie (Paris) - 9 juin 2005

  Metric, c’est le groupe révélé en France grâce à la B.O du film « Clean » d’Olivier Assayas sorti l’an passé. Certes, mais Metric, c’est aussi un groupe de scène qui entend bien le montrer aux fans parisiens venus en masse à La Maroquinerie. Démarrage en trombe du combo canadien qui commence fort avec un volume sonore décapant et un rock puissant (« Iou »). Dès les premières minutes du concert, on sait déjà quel va être notre sort… Metric est une arme de destruction massive porté par la très féminine Emily Haines,... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2005

Adam Green, concert au Trabendo (Paris) - 7 juin 2005

    Si il y a un artiste qu’il ne fallait pas louper en cette fin de printemps, c’est bel et bien ce cher Adam Green. Folichon pendant ces quatre vingt dix minutes de concert, il chante et fait revivre le fantôme du Scott Walker époque Boy Child tout en y ajoutant cette pellicule dandy comique qui lui va à merveille. Ce soir, l’ex Moldy Peaches exécute ses pop songs délirantes avec son groupe impeccable et cela fait mouche, tout simplement. Il faut dire que les chansons du trublion ont la particularité... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2005

Hollywood Porn Stars, concert à La Boule Noire (Paris) - 31 mai 2005

Ah le plat pays… Un réservoir de talents rock, la seule réelle réaction au quasi monopole anglo-saxon ? Il est certain que depuis l’exceptionnelle machine dEUS, on en a vu passer : la sympathique pop des Girls in Hawaï, la candeur bidouille d’Austin Lace… La liste pourrait s’allonger mais on ne va pas s’attarder, ce soir, ce sont les stars du porno hollywoodiennes. Arrivés en fanfare avec l’intro du « Beat it » de Michael Jackson, le show peut démarrer. La première surprise, ce sont les deux chanteurs guitaristes aux... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2005

A.S Dragon, concert au Point Ephémère (Paris) - 24 mai 2005

  Après un Polar d’une profonde intensité en guise de première partie, A.S Dragon et sa chanteuse de furie arrivent sur la scène du Point Ephémère. Natasha par ci, Natasha par là, la foule la réclame. Alors, certes, elle en jette la Natasha. Charismatique, elle défie le peuple masculin majoritaire de la salle pendant que le groupe distille un rock’n’roll mélange 1664 et vitamine C. To rock et to roll, ce soir A.S Dragon ne laisse aucun répit aux spectateurs et enchaîne brûlots ravageurs et morceaux pop qui rappellent... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mai 2005

Electro Deluxe, concert au Nouveau Casino (Paris) - 19 mai 2005

  Dans un Nouveau Casino honorablement rempli, les musiciens d’Electro Deluxe font leur apparition et comptent bien marquer les esprits de leur jazz électronique. La couleur est annoncée dès les premières notes de « Please », morceau planant qui fait s’envoler la section cuivre et qui laisse présager une fusion jazz funk qui trouve sa place entre un Herbie Hancock et un Wise pour la pincée d’électro saupoudrant le tout. Détendu, souriant, Electro Deluxe nous le fait savoir et c’est avec « Seat back » que le groupe prend... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2005

Rufus Wainwright, concert à La Cigale (Paris) - 11 mai 2005

Presque sept mois après l’intime concert du Café de la Danse, le petit génie de la dynastie Wainwright est de retour sur une des plus belles scènes parisiennes : La Cigale. Accompagné de son groupe, il s’en va répandre ce doux parfum canadien qui lui sied à merveille. Un parfum floral, enivrant, puissant et doux à la fois, à la mesure de l’agneau de Dieu « Agnus Dei » que Rufus nous livre en guise d’entrée. Sa voix céleste annonce la couleur et c’est même une palette entière que La Cigale enchantée va se voir offrir. Du pêcher «... [Lire la suite]
Posté par Nicklord à 16:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]